L'Art de vivre selon le Karma Yoga


La pratique du Karma Yoga repose sur la constatation que nul ne peut vivre sans agir, le simple fait de penser, de ressentir ou de respirer étant ici perçu comme une action. L'action se manifestant ainsi en chaque instant de notre vie, les Sages Yogis ont réalisé que la nature véritable de toute action est d'être une voie de libération et d'éveil. Le Karma Yoga est ainsi devenu la voie de réalisation par l'action Juste, conduite dans le respect des lois de notre Dharma, de la Nature et du Cosmos.

 

La pratique du Karma Yoga dans notre vie quotidienne consiste à mener chaque action selon les enseignements des 5 joyaux, les 5 principes de vie :

  1. En toute Conscience-Vérité de l'instant, de l'action, et des processus engendrés en soi par le déroulement de l'action
  2. En toute Responsabilité de chaque action menée, en faisant tout notre possible pour la réaliser au mieux, sans tension. Faire du mieux que l'on peut "Do the best you can", comme s'il s'agissait de l'action la plus importante au monde, menée avec le plus grand respect, le plus grand soin et la plus grande attention
  3. En toute Liberté  : mener chaque action en accord avec notre propre Nature et notre propre Dharma, dans le respect des lois de l'univers permet l'accomplissement de l'action Juste
  4. Dans la désidentification du petit "je" agissant : "I am not the doer" qui ouvre sur l'Infini
  5. Dans la non attente et le détachement : l'action est menée sans rien en attendre en retour (réussite, reconnaissance, résultat particulier, karma positif, argent, reconnaissance ...). L'action désintéressée ouvre sur le Divin auquel sont dédiés tous les actes entrepris. Le 5ème Joyau est l'accomplissement du Karma Yoga.

Mettre en pratique les 5 joyaux dans notre vie quotidienne est l'art de vivre selon le Karma Yoga. Elle est la voie d'éveil praticable et accessible aux femmes et aux hommes qui vivent dans le monde.

 

Premier Joyau : la pleine Conscience-Vérité


Devenir conscient et Vrai dans et de l'action, de l'instant, de nos pensées, émotions, sensations... de notre interaction avec le monde - conduit à un recentrage de l'être. La pratique de la pleine conscience et de la Vérité, permet d'être présent à ce qui est, en témoin et en observateur détaché.

Cette pratique permet de passer progressivement de la réaction à l'action - du réagir à l'agir.

La présence consciente vérité - permet de voir le jeu des gunas s'exprimer à travers l'action et mène à une désidentification progressive d'avec le petit "je" pensant et agissant.

 

La Vérité est la base du Karma Yoga et du cheminant (Khepri). Par elle, nous cessons de nous raconter des histoires sur nous-mêmes, sur les autres et sur la vie.

 

Expérimentation de la pleine Conscience-Vérité durant les pratiques du Yoga et dans la vie quotidienne :

Le premier Joyau est pratiqué en chaque début de séance de Yoga. Il est ensuite rappelé de façon régulière tout au long de celle-ci, de façon à ce que l'esprit parvienne progressivement à se désidentifier d'avec le corps, le mental et la sphère émotionnelle.

 

"L'âme n'entre pas dans le corps. Le corps est enveloppé par l'âme.

Le corps n'est pas une demeure de l'âme. C'est l'inverse"

Conversations avec Dieu - tome 3

Neale Donald Walsch

Deuxième Joyau : la pleine Responsabilité


La pleine Responsabilité dans l'action fait cesser tout jugement et tout reproche à l'égard des autres ou des circonstances. L'être responsable assume pleinement son karma en vue d'accomplir son dharma. Les événements de la vie ne lui semblent plus être le fruit du hasard, et le fil qui relie les âmes dans le temps et l'espace lui devient de plus en plus perceptible.

Le second Joyau nous amène  à réaliser chaque action du mieux que nous le pouvons. Faire de notre mieux, sans chercher à fuir l'action ou à s'en débarrasser - fait naturellement suite au premier Joyau, celui de la pleine conscience-vérité dans l'action. La responsabilité conduit à la quête de perfection, et non au perfectionnisme.

 

Expérimentation de la pleine responsabilité durant les pratiques du Yoga et dans la vie quotidienne :

Très souvent durant une séance de Yoga, le corps, le mental ou les émotions semblent nous tirer hors de notre pratique. Il nous appartient alors de ramener les énergies éparses à la pratique de l'instant, en veillant à la réaliser du mieux que nous le pouvons, sans forcer et sans nous laisser pour autant mener par nos pensées limitatives ("je ne peux pas" "si je reste sans bouger je vais avoir mal" "je ne suis pas assez souple" "je n'ai plus l'âge de...").

La pleine responsabilité nous amène à trouver nos propres réponses aux questions existentielles de libre arbitre, de déterminisme, de destin, de hasard, de la liberté personnelle et de choix.

 

"Toutes les limitations que nous rencontrons chaque jour proviennent de nous et de nous seuls.

Elles ne sont jamais le fait de circonstances malencontreuses ou de personnes autres que nous-mêmes.

Les limitations extérieures sont révélatrices de nos propres limitations intérieures.

Elles sont le reflet de nos croyances."

Extrait des Enseignements reçus en 2011 de Swami Devatmananda Saraswati

Troisième Joyau : la Liberté


Le troisième Joyau relève de la liberté intérieure, par laquelle l'être, affranchi de toute peur, de toute attente et de toute dépendance, agit dans le respect de sa véritable Nature, de son Dharma et des lois du Cosmos.

Pour vivre parfaitement libre intérieurement il doit avoir maîtrisé ses peurs et ses zones d'ombre, connaître sa propre nature, son dharma et les lois de l'univers. Il trouve alors la liberté dans l'Action Juste. Il devient "un homme debout", conscient, responsable, libre de tout concept pré établi. Il n'attend plus que les guides, les maitres, et encore moins Dieu solutionnent les problèmes de sa vie, même s'il s'en remet totalement à leur vision éclairée. Il assume en toute conscience son karma et son dharma, tout en gardant son coeur et son esprit tournés vers le Divin. Il ne délègue plus sa propre responsabilité au Divin, bien qu'il s'en remette entièrement à lui. "Surrender" est le maître mot de la liberté dans l'action : un abandon actif et responsable au Divin, au Soi, à la Vie.

 

"Ne te mets en attente ou en dépendance,

de qui que ce soit ou de quoi que ce soit,

y compris de Dieu"

Extraits des Enseignements reçus en 2011 de Swami Devatmananda Saraswati

Expérimentation de la liberté individuelle durant les pratiques de Yoga et dans la vie quotidienne :

Elle se cultive à la fois par un lâcher prise de tout ce qui nous entrave, nous conditionne et nous limite (au niveau physique, mental, émotionnel, psychique et spirituel) mais aussi par une reliance à nos différents corps-conscience. Elle ouvre sur la désidentification d'avec les gunas qui se manifestent en chaque action.

La liberté n'est ni une fuite de nos responsabilités, ni un rejet de la société. Elle est une conscience intuitive et spontanée de la connaissance de ce qui est Juste en l'instant.

 

Quatrième Joyau : la Désidentification


Nous passons le plus clair de notre vie à l'extrémité de nous -mêmes, projetés dans une manifestation égotique de tendances inconscientes dont nous sommes devenus les esclaves. Alors que nous nous pensons être les auteurs et les acteurs de nos vies - libres de nos choix - nous sommes en réalités les pantins de nos pulsions inconscientes refoulées et ignorées. Non reconnues et donc non maitrisées, ces tendances anciennes du "vieil homme" - régentent nos vies au travers nos pensées, nos émotions, nos perceptions/sensations, nos croyances, nos désirs et nos peurs. Ce que nous pensons être des actions ne sont en fait que des réactions : d'anciens programmes et schémas passés, oubliés, laissés à l'abandon, qui se sont développés dans l'ombre de notre conscience. Tel un animal sauvage, cette ombre oubliée, niée et reniée, est devenue toute puissante. Indomptée, elle a pris le contrôle de nos vies en s'interposant entre notre conscience d'être (cette parcelle éveillée de notre être) et notre conscience manifestée sur le plan physique. En elle, siège la source de l'identification avec le corps physique, le mental, les émotions, les sensations et les perceptions.  Les gunas quant à eux, attisent et entretiennent l'identification au corps physique et au petit "je" par le jeu des Kleshas.

"Lorsque l'ombre est intégrée, n'a plus de pouvoir sur toi.

C'est tout ce qui est à l'extérieur de toi, tout ce que tu considères comme extérieur à toi

qui a un pouvoir sur toi. Regardes : le racisme... Le racisme nait de la sensation de différence.

Ce qui est à l'extérieur de moi est différent de moi et a un pouvoir sur moi.

Ce qui est en moi, je peux le maitriser, le contrôler, en avoir la maîtrise, en être Maître.

Ce qui est à l'extérieur de moi me contrôle."

Extrait d'Enseignements reçus en 2011 de Swami Devatmananda Saraswati

 

Expérimentation de la Désidentification durant les pratiques de Yoga et dans la vie quotidienne :

Le quatrième Joyau ne peut être acquis. Le processus de Désidentification s'apparente à un renversement intérieur, qui ouvre sur un autre regard : celui de la Vision Juste. Lié à la vision (erronée et Juste) il s'expérimente  par un retournement du regard, tourné non plus vers l'extérieur, mais vers l'intérieur. Il permet de passer de l'irréel au réel, de l'apparence à la vérité, et de se libérer de l'emprise des gunas, tel La Douât, Alignement, Lame 12 du Tarot de Vie

Cinquième Joyau : le Désintéressement


Le terme "désintéressement" englobe les notions de "non attente" et de "détachement" dans l'action. Il ne doit pas être assimilé à une quelconque notion de "désinvolture".

Le cinquième Joyau marque le point culminant du Karma yoga.

 

L'expérimentation du cinquième joyau nous amène à :

- lever le voile sur les véritables raisons qui sous-tendent nos actions

- découvrir le Centre à partir duquel nous agissons

- nous interroger sur les notions de "désir" et de "Saint Désir"